LIVRAISON GRATUITE PARTOUT AU CANADA

Le truc ultime pour mieux manger

Enfin, je vous dévoile LE secret qui m’a aidé à améliorer mon alimentation… Eh non, je ne parle pas d’un nouveau produit miracle, mais bien d’une stratégie qui vous demandera un minimum d’effort : LA PLANIFICATION.

Vous arrive-t-il de sursauter à la vue du total de votre facture d’épicerie? De jeter des aliments parce que vous n’avez pas eu le temps de les cuisiner? De souper aux céréales ou de commander du resto parce que vous avez eu une grosse journée et ne savez pas trop quoi manger?

Eh bien moi aussi, il y a quelques années, je me reconnaissais dans tous ces énoncés! Je me disais que planifier prenait trop de temps, que c’était trop compliqué… Aujourd’hui, je ne m’imagine plus aller à l’épicerie sans ma petite liste. Il m’arrive de le faire, mais j’ai l’impression de tourner en rond dans les allées et de tourner en rond dans ma cuisine la semaine qui suit.

Voici donc ma stratégie en 5 points pour une planification efficace :

1. Faire l’inventaire du frigo et des armoires

La mémoire est une faculté qui oublie et disons que j’ai tendance à oublier ce que j’ai encore en quantité industrielle  ou à l'inverse, ce que je viens tout juste de terminer. En faisant une revue rapide du contenu de mon frigo et de mes armoires, je m’évite de racheter en double… ou en triple! #truestory

2. Regarder les circulaires

Je base toujours mon menu sur les spéciaux. Comme les fruits et légumes occupent la plus grande part de mon budget, c’est principalement ceux-ci qui guident l'élaboration de mon menu.

3. Créer un menu pour la semaine

À partir des denrées restantes dans le frigo et des spéciaux intéressants, je détermine les recettes qui seront réalisées pendant la semaine. J’ai mes classiques, bien entendu, mais j’aime aussi essayer quelques nouveautés. Que vous préfériez les livres, les revues ou les tableaux Pinterest, prenez ce petit moment pour relaxer et laisser aller votre créativité! Pour déterminer la séquence, pensez aussi considérer la durée de vie des aliments!

4. Compléter la liste

Je passe ensuite en revue les recettes choisies et j’ajoute les aliments manquants à ma liste. Autant que possible, j’essaie de la rédiger en fonction de l’emplacement des aliments en épicerie. C’est là que notre planificateur de repas entre en jeux! Il est super pratique. Il vous permet non seulement d’écrire vos repas pour la semaine, mais il y a en plus une liste d’épicerie détachable que vous pouvez amener avec vous lors de vos emplettes. Pratique non?


Planificateur de repas, boîte mensuelle, moi d'abord, santé,


Planificateur de repas aimanté



5. Prendre de l'avance 

Dès le retour de l’épicerie, je coupe certains fruits et légumes, je fais cuire du quinoa, une batch de muffins, bref je prends de l’avance pour la semaine!

Depuis que j’utilise cette stratégie, j’ai énormément amélioré mon alimentation, mais j'ai aussi nettement diminué mon gaspillage alimentaire causé par le « Ewww, j’ai oublié que j’avais ça moi! ».